Pension alimentaire

« Article 373-2-2 du code civil :
En cas de séparation entre les parents, ou entre ceux-ci et l’enfant, la contribution à son entretien et à son éducation prend la forme d’une pension alimentaire versée, selon le cas, par l’un des parents à l’autre, ou à la personne à laquelle l’enfant a été confié.
Cette pension est révisée chaque année en fonction de l’indice INSEE. Elle est due 12 mois sur 12 jusqu’à ce que les enfants aient une activité rémunérée équivalente au SMIC.

Elle peut être révisée si les ressources financières du parent débiteur changent, si la résidence des enfants est modifiée, ou si les besoins des enfants évoluent.

En tout état de cause, tout ce qui concerne les enfants est toujours modifiable car ce qui leur convient à un instant « T » peut ne plus être dans leur intérêt à l’avenir.