Est-on « enfermé » dans une procédure ?

Il est très important de préciser que les époux ne sont pas tenus de poursuivre telle ou telle procédure qu’ils ont choisi à l’origine.

Ainsi, encouragés par leurs avocats respectifs, il arrive souvent que les parties trouvent un accord et consentent à faire une « passerelle » vers un divorce amiable.

L’accord peut être total (enfants, patrimoine, pension alimentaire, prestation compensatoire) ou partiel.

Cette « passerelle » peut intervenir à tout moment, tant que la procédure n’est pas clôturée.